Le sorceleur

La 4ème de couverture À travers les plaines arides et les montagnes escarpées des Royaumes du Nord, un homme avance seul. En ces temps obscurs, il est l’un des rares à ne pas craindre les terribles créatures qui croisent sa route. Car Geralt de Riv est un sorceleur : un mercenaire initié aux secrets d’une ancienne magie.

Lire la suite

Le bal des folles

La 4ème de couverture Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires.

Lire la suite

Orange is the new black

La 4ème de couverture Piper Kerman est une jeune femme ordinaire : un emploi, un compagnon, une famille aimante. Elle est très loin de l’intrépide étudiante qui a livré une valise d’argent sale dix ans plus tôt. Mais le passé la rattrape : condamnée à quinze mois de prison, elle devient le matricule 11187 – 424.

Lire la suite

La psy

La 4ème de couverture Arrivés sur les lieux du crime qu’on leur a signalé, l’inspecteur du LAPD Milo Sturgis et le psychologue Alex Delaware découvrent un couple assassiné par balle dans une Mustang. Le jeune homme a la braguette ouverte et la jeune femme une pointe en fer fichée dans la poitrine. Tout dit le crime sexuel. Si l’on ne sait rien de la jeune femme, le jeune homme, lui, s’appelle Gavin Quick et a suivi une thérapie avec le Dr Koppel, très en vogue dans les médias.

Lire la suite

Au-delà du mal

Le 4ème de couverture Thomas Bishop avait dix ans quand il a tué sa mère. Retrouvé au pied du poêle, un bout de chair carbonisé à la bouche, il a passé quinze ans en institut psychiatrique. Là, il a appris. À mentir. À cacher. Mais il est prêt. Le soir de son évasion, il pulvérise à la hache le crâne de son compagnon. On le croit mort. Il court les rues. Et c’est sous le nom de son malheureux partenaire qu’il terrorisera Los Angeles, Chicago, New York.

Lire la suite

Mayrig

La 4ème de couverture 1924. Fuyant le génocide de leur peuple, en Arménie, là-bas au fond de la Turquie, cinq silhouettes frêles débarquent à Marseille : le père, la mère, ses deux soeurs et l’enfant, Achod, le futur Henri Verneuil, quatre ans. Avec, pour tout bagage, un énorme ballot et, pour tout argent, les huit boutons gainés de tissu de la robe de la mère : huit pièces d’or.

Lire la suite