Arrive un vagabond

Auteur : Goolrick, Robert

Format : 348 pages

Note :

Editeur : Editions Anne Carrière

Année de parution : 2012

La 4ème de couverture

Brownsburg, Virginie, 1948. Une petite ville américaine typique où règnent l’ordre et la tranquillité. Venu de nulle part, c’est ici que Charlie Beale décide de s’installer. Le jeune homme, chargé pour tout bagage de deux valises, s’attire très vite l’affection générale. Jusqu’au jour où une créature somptueuse aux airs de diva hollywoodienne pousse la porte de la boucherie où il a trouvé un emploi. La passion vient d’entrer dans Brownsburg, et avec elle une tragédie absolue qui bouleversera à jamais cette petite ville tranquille.

Le pitch

Dans une petite ville américaine de l’après second guerre mondiale la vie s’écoule paisiblement. Les habitants déroulent leur vie entre travail, famille et prêches des pasteurs.
Lorsqu’arrive Charlie Beale personne ne pense que la tragédie a déjà démarré.
Adopté par tous, notamment par le petit Sam, 6 ans, sa passion dévorante pour Sylvan, une jeune femme aux allures d’actrice Hollywoodienne, va tout ravager.

L’avis de Julien

Une fois n’est pas coutume j’ai consacré ma lecture à ce qui s’apparente à un roman d’amour. Deux êtres avec leurs fardeaux, qui se rencontrent, s’aiment passionnément, jusqu’à se détruire.

Charlie Beale est un hobo qui erre de villes en villes et qui semble trouver à Brownsburg ce qu’il attendait. Une rivière, des terres, des familles simples et sans histoires. Il s’y pose et, en compagnie de « sa famille d’accueil », Will, Alma et leur petit garçon Sam, mène la vie calme et posée qu’il attendait.

Sa rencontre avec Sylvan, et la passion qui en découle, va bouleverser ce fragile équilibre. Elle est mariée. Son mariage repose sur un marché très particulier. Elle vit sa vie par procuration en ne rêvant que de paillettes et d’Hollywood.

De plus, Sam, le petit garçon est le seul à être au courant de ce secret et ce fardeau semble bien trop lourd pour ces petites épaules.

Tout ceci peut sembler bien banal mais ce roman raconte aussi la vie dans ces petits villages américains et la ségrégation raciale qui y existait : les familles noirs exclues à la périphérie, les femmes noires qui devaient venir dès l’ouverture des boutiques pour ne pas croiser les femmes blanches…
C’est une photographie intéressante de ces états ruraux aux Etats-Unis lors de la seconde moitié du 20ème siècle.

Arrive un vagabond est une tragédie magnifiquement décrite et écrite par Robert Goolrick, je t’en recommande sa lecture.

Pour briller en soirée

Une tragédie est une oeuvre dramatique, souvent portée au théâtre où les actions présentent un caractère passionnel et se terminent généralement mal (définition du dictionnaire du site linternaute). Nous en avons lu quelques unes depuis la création du blog, n’hésite pas à aller en lire les chroniques.

Trois auteurs Grecs ont permis à ce genre théâtral de s’installer à travers le temps. Eschyle, Sophocle et Euripide. De nombreux auteurs en sont leurs dignes représentants dont Racine, Corneille, Shakespeare…

Pour information, Arrive un vagabond a gagné le Grand Prix des lectrices de Elle en 2013.


Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.