American Tabloid

La 4ème de couverture « Malgré son poids, American tabloïd tient de l’épure tant il semble que l’auteur ait taillé à la serpe dans un manuscrit que l’on imagine colossal.  Plein comme un oeuf, American tabloïd requiert une attention de tous les instants : une simple ligne parcourue d’un oeil distrait, et c’est une conspiration, un retournement de veste ou un cadavre qui risquent d’échapper au lecteur. Il n’en fallait pas moins pour passer au scalpel les mille jours de l’administration Kennedy et dresser le tableau dantesque des cinq qui courent de novembre 1958 au 22 novembre 1963 à Dallas… »

Lire la suite

L’amie prodigieuse, IV : L’enfant perdue

La 4ème de couverture A la fin de Celle qui fuit et celle qui reste, Lila montait son entreprise d’informatique avec Enzo, et Elena réalisait enfin son rêve : aimer Nino et être aimée de lui, quitte à abandonner son mari et à mettre en danger sa carrière d’écrivain. Car elle s’affirme comme une auteure importante et l’écriture l’occupe de plus en plus, au détriment de l’éducation de ses deux filles, Dede et Elsa.

Lire la suite

Les fantômes du vieux pays

La 4ème de couverture Scandale aux États-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d’âge mûr : Faye Andresen-Anderson. Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde d’Elfscape. Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de onze ans.

Lire la suite

Et je danse, aussi

La 4ème de couverture Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir – et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun… 

Lire la suite

Miss Cyclone

La 4ème de couverture Coney Island, là où New York se jette dans la mer, est un endroit enchanteur l’été, avec sa fête foraine légendaire, et fantomatique l’hiver quand les manèges sont à l’arrêt. C’est là qu’Angela et June, 16 ans, ont grandi ensemble. Deux jeunes filles vives et joyeuses, que rien ne destinait à s’entendre, et que rien ne peut séparer.

Lire la suite

Un été ardent

La 4ème de couverture Une invasion de cafards, puis de souris, et enfin de rats : la villa que le commissaire Montalbano a trouvée à Vigata pour des amis semble maudite. La série de catastrophes atteint son paroxisme lorsque le petit garçon du couple disparaît… pour être finalement retrouvé sain et sauf dans un sous-sol dont les locataires ignoraient l’existence. Mais une autre découverte y attend le commissaire : le cadavre d’une fille du village disparue plusieurs années auparavant.

Lire la suite

Le soleil des Scorta

La 4ème de couverture L’origine de leur lignée condamne les Scorta à l’opprobre. A Montepuccio, leur petit village d’Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riches.  Mais ils ont fait voeu de se transmettre, de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, créé avec ce qu’ils appellent « l’argent de New York », leur richesse est aussi immatérielle qu’une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie.  Ou encore un secret, comme celui que la vieille Carmela confie au curé de Montepuccio, […]

Lire la suite