Des fleurs pour Algernon

Auteur : Keyes, Daniel

Format : 252 pages

Note :

La 4ème de couverture

Algernon est une souris de laboratoire dont le traitement du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence. Enhardis par cette réussite, les deux savants tentent alors, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit employé dans une boulangerie.
C’est bientôt l’extraordinaire éveil de l’intelligence pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser.Mais un jour, les facultés supérieures d’Algernon déclinent.
Commence alors pour Charlie le drame atroce d’un homme qui, en pleine conscience, se sent retourner à l’état de bête…

Le pitch

Ma femme m’a conseillé un jour de lire Des Fleurs Pour Algernon. Elle a bien fait, j’ai beaucoup aimé ce livre.
La petite souris cobaye, Algernon, permet au docteur Strauss et à Alice Kinnian de décupler l’intelligence.
Les deux scientifiques testent alors leur découverte sur Charlie Gordon, un gentil bonhomme attardé mental.
Son intelligence augmente de manière incroyable.
Charlie écrit toutes ses impressions dans un journal ce qui permet au lecteur de suivre son évolution :

« Conte randu N°4
Jai passé encor des tests bête ojourdui pour le cas ou ils mutiliserai. »

« Compte-rendu N°12
Le Pr Nemur est mécontent parce que je n’ai pas remis de comptes rendus depuis près de quinze jours (et il a raison parce que la Fondation Welberg a commencé à me payer un salaire afin que je n’aie pas à chercher un emploi. »

L’évolution de son orthographe, de sa réflexion, du regard qu’il porte sur le monde évolue rapidement mais Charlie commence alors à analyser sa vie d’avant.
Tout lui revient en mémoire, tels sa relation avec sa mère, les brimades des autres enfants, les moqueries, les humiliations et Charlie a des difficultés à créer des liens sociaux.

Cependant la compréhension de la perte de cette intelligence sera certainement le plus dur épisode à vivre pour lui même.

L’avis de Julien

Le film Limitless avec Bradley Cooper m’a fait penser à Algernon avec ces petites pilules qui permettent au héros d’augmenter les capacités de son cerveau. Lucie de Luc Besson également. A priori le thème de l’intelligence et des capacités insoupçonnées de nos cerveaux a toujours fait écrire les auteurs de science-fiction.
Il faut dire qu’apprendre une langue en quelques heures, comprendre la physique quantique et écrire des critiques brillantes et spirituelles, ça fait plutôt rêver, non ?

Pour briller en soirée

Daniel Keyes a mis du temps à trouver sa voie : la marine, la psychologie, l’édition (il a travaillé chez Marvel), prof et enfin auteur.
Ses autres romans n’ont pas eu le même succès mais Des Fleurs Pour Algernon a suffi pour faire de lui un écrivain mondialement connu. Il est même étudié sur les bancs des collèges et des lycées.

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

Commentez l'article