Les enfants de la terre – le clan de l’ours des cavernes

Auteur : Auel, Jean M.

Format : 536 pages

Note :

La 4ème de couverture

Il y a 35000 ans, une longue période glaciaire s’achève et la Terre commence à se réchauffer. L’homme s’est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu’il est aujourd’hui. Il connaît l’outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s’abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d’harmonie.En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d’un lion pour se réfugier auprès d’un clan étranger. On l’adopte. Très vite, les gestes et les paroles d’Ayla suscitent l’étonnement et l’inquiétude.

Le pitch

Ayla est une petite fille Cro-Magnon, recueillie après la disparition de sa tribu par des Néandertaliens. Ayla grandit vite et elle est rapidement mise de côté par son nouveau clan qui a du mal à accepter autant de différences : elle rit, pleure, parle, ne se soumet pas aux hommes, prend des initiatives, invente. Heureusement pour elle, des soutiens existent : Izia, la guérisseuse et Creb le chaman, notamment pour la défendre face à Broud le futur chef.
Avec Ayla on découvre une société particulière, le monde préhistorique et la période durant laquelle les Néandertaliens (incapables de s’adapter) et les Cro-Magnons ont cohabité. On sourit avec elle, on découvre la solitude liée aux différences, la peur, quelques joies aussi…

L’avis de Julien

J’ai beaucoup apprécié ce roman même si pour l’instant je n’ai pas prolongé l’aventure avec la suite de la saga.

Au fur et à mesure, Ayla devient une jeune femme pleine de ressources et j’ai beaucoup aimé certaines de ses découvertes, sa manière de mettre en route son intelligence, loin de ce que son clan, complètement bloqué dans ses coutumes et ses habitudes, pouvait faire.

Je te conseille de lire ce bouquin, pour vivre toutes les aventures d’Ayla mais également pour découvrir d’une autre manière que dans nos manuels scolaires cette période pendant laquelle ont vécu les premiers hommes.

Pour briller en soirée

Jean M.Auel (c’est une femme !) pour rendre aussi crédibles et cohérents que possible ses romans, a fait d’innombrables voyages (notamment sur les lieux de la saga des enfants de la terre) et a longuement étudié le sujet. Cette saga est donc un véritable travail de fond sur l’époque préhistorique en plus d’être un immense succès littéraire.

Commentez l'article