Harry Potter et l’enfant maudit

Auteur : Rowling, J.K

Format : 341 pages

Note :

La 4ème de couverture

La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.
Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au cœur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus.

Le pitch

Depuis 19 ans, les enfants et les amis d’Harry Potter ont grandi (vieilli ?).
Albus, le second fils d’Harry et de Ginny est maintenant en âge d’entrer à Poudlard. Cependant cette rentrée est dure à vivre pour lui. En effet, en plus des difficultés liées à l’adolescence, il traîne comme un boulet la célébrité et le côté super héros de son père.
L’une de ses rares satisfactions personnelles sera qu’il va vite se lier d’amitié avec Scorpius Malefoy, le fils de Drago. Cette relation ne sera, évidemment, pas si facile à assumer pour les deux jeunes gens.

Alors que le monde des sorciers vit dans la paix depuis plusieurs années, de nombreux signes font penser à Harry que tout n’est pas fini. Et que Albus et Scorpius ont peut-être un rôle à jouer dans ce qui s’annonce.

L’avis de Julien

Je m’étais depuis la sortie de cette pièce de théâtre promis de ne pas la lire. Pour moi, la saga Harry Potter s’était achevée à la fin des Reliques de la mort. Pourquoi vouloir donner une fin à ce qui est déjà considéré comme une œuvre culte ?
J’étais donc déjà déçu de voir que J.K Rowling avait amorcé une relance de la série. Pourquoi ???

Pourtant, mon adolescent de beau-fils avait de lui même été dans une librairie acheter Harry Potter et l’enfant maudit. Il l’avait même lu en entier. Il me l’avait même conseillé ! Donc la curiosité a finalement pris le dessus et je me suis retrouvé embarqué dans cette nouvelle histoire.

Après une vingtaine de pages un peu décevantes, la magie Potter a cependant eu lieu. Pas une magie qui emporte tout sur son passage mais suffisamment pour ne plus avoir décroché pendant deux jours.
Les personnages principaux sont là et j’ai retrouvé avec plaisir notre trio de choc (Harry, Ron et Hermione). Moins creusés que dans les romans, les personnages sont cependant sympathiques même si certains n’échappent pas à une certaine caricature.

L’histoire, quant à elle, se laisse lire même si j’ai été parfois un peu dubitatif.

En conclusion, j’ai passé un bon moment. Les néophytes « Harry Potter » aimeront découvrir ce qu’est cet univers. Les fans en manque ayant déjà lu plusieurs fois chaque tome également. Les puristes seront quant à eux certainement un peu déçus.

Pour briller en soirée

La pièce, jouée à Londres a remporté un succès incroyable. Elle doit maintenant être jouée à Broadway, à partir d’avril 2018.
Elle a remporté 9 Oliver Awards, équivalent de nos Molière en France.
Le livre que j’ai lu est en fait le script de cette pièce.
J’avoue que même en anglais j’adorerais la voir jouée sur scène, notamment pour les effets spéciaux annoncés en didascalies.

Commentez l'article