Je suis une légende

Auteur : Matheson, Richard

Format : 228 pages

Note :

La 4ème de couverture

Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l’abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie.
Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil…
Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu’aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l’ultime survivant d’une espèce désormais légendaire.

Le pitch

Attention, livre culte !

Robert Neville est le dernier être humain sur Terre.
Le reste de la race a été contaminé par une maladie étrange qui a transformé l’Homme en une espèce de vampire : très sensibles aux rayons du soleil, ils ne vivent que la nuit et se terrent dans des abris pendant la journée. Ils sont décharnés, assoiffés de sang. Cependant une partie de cette population a gardé une part d’humanité. Mais Neville n’en fait plus partie…

Il est le seul à être immunisé face à cette épidémie et il survit tant bien que mal : la nuit il fait de sa maison une sorte de bunker géant. Le jour il erre dans les rues pour tuer le plus possible de ses ennemis.

En plus de ses chasses diurnes et ses retranchements nocturnes, Robert cherche un remède : il a vu mourir / tomber malade tellement de proches qu’il ne peut accepter son sort. Il cherche sans relâche d’autres survivants, utilise ses compétences scientifiques pour, pourquoi pas, sauver la race humaine.

Robert est pourtant un homme sans rêve, qui baigne dans la peur et le malheur et qui noie souvent son chagrin dans l’alcool.

L’avis de Julien

Je ne veux pas trop en révéler car le suspense doit rester entier pendant ta lecture. Je peux juste te dire que nous sommes bien loin du film avec Will Smith (que j’avais pourtant aimé aussi) dans lequel de grosses libertés sont prises avec l’histoire originale.

Le thème du vampire, aujourd’hui très à la mode avec notamment Twilight, ou, pour les plus jeunes, Chica Vampiro, est traité de manière originale dans Je Suis Une Légende.
Qu’est ce que la normalité ?
Robert Neville finira bien par se le demander.

Pour en rajouter encore un petit peu dans les qualités de ce roman de SF, l’écriture de Matheson nous plonge parfaitement dans le monde de Robert : les bruits terrifiants, les cris, la peur, rien ne nous est épargné.

J’espère t’avoir donné envie de lire Je Suis Une Légende, et, si tu hésites car tu as déjà vu le film, vas-y quand même, il vaut vraiment le coup !

Pour briller en soirée

Richard Matheson a écrit un autre livre culte : L’Homme Qui Rétrécit.
Dans ce roman de science-fiction, le héros est confronté lui aussi à la fatalité et fait tout pour y remédier.
Matheson a été source d’inspiration pour de nombreux auteurs de science-fiction tels Stephen King, ou Chris Carter le créateur de X.Files. Il a également écrit de nombreux scénarios dont celui de Duel, le téléfilm qui a lancé la carrière de Steven Spielberg.

Commentez l'article