Racines

Auteur : Haley, Alex

Format : 750 pages

Note :

Année de parution : 1977

La 4ème de couverture

Alors qu’il ramassait du bois pour en faire un tambour, le fier Kinté, fils d’Omoro, est capturé par des toubabs qui l’envoient récolter le coton de l’autre côté de l’Océan, en Virginie. Le destin de sa race est scellée : ses descendants seront esclaves de père en fils, humiliés, battus, vendus au plus offrant, séparés de ceux qu’ils aiment.

En faisant revivre son aïeul et sa lignée sur sept générations, l’auteur retrace l’histoire terrible, déchirante et véridique de ses ancêtres africains. Une immense saga.

Le pitch

Mon premier article sur Blogbook Cassiopée ne pouvait pas ne pas parler de « Racines ».
Kunta Kinté, un petit Gambien n’ayant rien demandé à personne voit sa vie bouleversée, comme des milliers d’autres à cette époque.
Il est enlevé par une tribu ennemie puis vendu à des Blancs.
Commence alors pour Kounta, les privations, l’humiliation, la violence et ce voyage terrible, en fond de cale d’un navire négrier.
Avec la sienne c’est l’histoire de milliers de petits africains qui nous est contée.
C’est une véritable saga familiale que nous allons suivre alors, avec les descendants du fier petit Gambien.

L’avis de Julien

Mon attachement à ce personnage est si fort qu’après plusieurs années son nom résonne encore dans ma tête.
Malgré sa détresse, ses peurs, ses souffrances, Kunta ne renoncera jamais vraiment à sa liberté. Il réussira ainsi à transmettre à ses descendants cette force de ne jamais lâcher, de ne jamais accepter ses chaînes.

Alex Haley, grâce à des années d’investigation et à la transmission orale des griots d’Afrique, nous raconte l’histoire de sa famille durant 7 générations.

Je te préviens, tu seras bouleversé. Ne passe cependant surtout pas à côté de Kunta, il mérite tellement d’exister, un peu, en chacun de nous.

Pour briller en soirée

Les histoires familiales ont poussé Alex à mener une enquête qui l’a mené des Etats-Unis à l’Angleterre et en Gambie. C’est un griot dans le village de Juffureh qui lui a raconté l’histoire de Kunta Kinté.

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

Commentez l'article