Une fille comme elle

Auteur : Levy, Marc

Format : 384 pages

Note :

Editeur : Robert Laffont / Versilio

Année de parution : 2018

La 4ème de couverture

New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres…
Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité.
Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier.

Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.

Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Le pitch

Chloé habite avec son père au 8ème étage d’un immeuble situé au numéro 12 sur la cinquième avenue. Suite à un accident (dont nous ne connaîtrons l’origine qu’à la fin du roman), elle s’est retrouvée en fauteuil roulant. Elle utilise donc l’ascenseur tous les jours comme tous ses autres voisins que nous allons découvrir au fil des pages.

L’ascenseur, élément central du roman, est une vieille machine à l’ancienne, commandée manuellement par Deepak, un liftier indien. Il travaille de jour et est remplacé par son collègue Mr Rivera, la nuit.

Le quotidien de ces habitants peu communs, et surtout celui de Chloé, va basculer lorsque le liftier de nuit tombe dans les escaliers et est hospitalisé. Deepak va devoir rapidement lui trouver un remplaçant avant que l’ascenseur ne soit automatisé.

Sanji, est le neveu de Deepak. Fraîchement arrivé à NYC, depuis son Inde natale, pour des raisons professionnelles, il va se faire héberger par son oncle et sa tante qu’il ne connaît pas (ils ont fui leur pays pour pouvoir vivre leur amour).

Dans l’urgence de la situation, Deepak va se voir contraint de demander de l’aide à Sanji.

L’avis de Marion

Une fille comme elle est le premier Marc Levy que je lis. Curieusement je n’ai jamais été tentée par cet auteur, malgré mon goût avéré pour les Feel Good. Merci Vanessa pour le prêt et pour l’enrichissement de ma culture littéraire !

Maintenant, qu’en ai-je pensé…

J’ai trouvé l’écriture assez réaliste. On rentre dans le quotidien de tous ces habitants avec curiosité et intérêt, avec un parallèle (surtout à la fin) avec le monde réel.
La forme est légère, le côté romantique est bien présent mais Marc Lévy traite quand même de sujets de fond plus poussés comme le handicap ou une réflexion sur la différence. Mais aussi l’intégration ou les castes encore bien présentes en Inde.  L’auteur va s’attarder sur les conditions de vie dans ce pays, ses traditions et son émancipation.

Une jolie romance, beaucoup de personnages, un enquête policière, des sujets d’actualité et plus engagés et même du suspense ! … de nombreux ingrédients qui me semblent être la recette efficace de Marc Levy. Et ça fonctionne quand même pas mal.

Je ne peux pas dire que j’ai été transportée mais si tu veux passer un moment léger, laisse toi tenter. C’est sain, plein de bons sentiments mais sans trop de mièvreries (ah ces à priori !!!!).
S’il cartonne à chaque sortie de livre, ce n’est pas pour rien. Simple et efficace !

Pour briller en soirée

Un liftier est une personne affectée à un ascenseur et à son fonctionnement. Il accueille les utilisateurs en les saluant et, sur leur indication, actionne un levier faisant partir la machine, il doit arrêter la machine lui même à l’étage à atteindre.
C’est le 23 mars 1857, qu’apparaît le premier ascenseur commercial à New York, fabriqué par Elisha Otis. À l’époque, chaque élévateur a son conducteur, un garçon d’ascenseur

Aujourd’hui, d’après le syndicat des liftiers de New York, il existe encore cinquante-trois vieux « elevators » de la sorte dans la Grande Pomme, témoins d’un style de vie qui disparaît peu à peu. 

Et pour la petite histoire, j’ai moi-même été liftière dans ma jeunesse. Dans la peau de Spirou pendant quelques jours, le costume en moins !

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

2 pensées sur “Une fille comme elle

  • 23/03/2019 à 12:16
    Permalink

    J’espère que tu as savouré ce moment de légèreté et ravie d’avoir pu te faire découvrir un auteur ce qui était un véritable défit.

    Répondre
    • 25/03/2019 à 21:31
      Permalink

      Il m’en reste tant à découvrir ! Merci Vanessa 🙂

      Répondre

Commentez l'article