Silo générations

Auteur : Howey, Hugh

Format : 470 pages

Note :

Editeur : Actes Sud

Année de parution : 2014

La 4ème de couverture

A la suite d’un soulèvement, les habitants du Silo 18 sont face à une nouvelle donne. Certains embrassent le changement, d’autres appréhendent l’inconnu. 
Personne n’est maître de son destin. Le silo est toujours sous la menace de ceux qui veulent le détruire. 
Et Juliette sait qu’elle doit les arrêter. La bataille pour le silo a été gagnée. La guerre pour l’humanité ne fait que commencer. 

Le pitch

Ne lisez pas cet article si vous n’avez encore lu les deux premiers tomes de cette superbe trilogie, vous risqueriez de découvrir certains faits importants ! 

Juliette est maire du Silo 18, ce gigantesque hangar enterré sous terre, dans lequel s’entassent des milliers d’êtres humains. 
Elle est décidée à rejoindre le silo 17 pour retrouver Solo et les enfants. Dans un coin de sa tête elle est prête à tout pour se libérer de l’emprise du Silo 1 et continuer la lutte. 
De son côté Donald continue ses recherches dans le plus grand secret et continue de communiquer avec Lukas en essayant de lui ouvrir les yeux. 

L’avis de Julien

J’ai laissé un (trop) gros laps de temps entre la lecture de Silo et celle de Silo Générations. La prise en main du dernier épisode de cette trilogie a donc été un peu laborieuse. De nombreux éléments avaient disparu de ma mémoire, dont les relations entre les personnages. Comment Juliette avait-elle fait pour survivre au nettoyage ? De quelle manière avait-elle pu revenir dans son Silo par la suite ? Comment Solo et les enfants avaient-ils survécu à l’extermination de leur Silo ? Pourquoi, d’ailleurs, ce Silo avait-il été condamné ? Et tant d’autres questions…
Je pense donc que contrairement à d’autres oeuvres composées, qui permettent la lecture de n’importe quel tome, Silo Générations ne doit pas être lu indépendamment des autres. 

Cependant après une petite centaine de pages tout s’est remis en place et c’est alors reparti : j’adore cette histoire. 
L’idée de départ est simple mais brillante : la race humaine est menacée. La nature est contaminée et pour survivre, l’homme est entassé dans des silos gigantesques. Plus personne n’en sort et la vie s’est organisée ainsi. Comme rien n’est simple, des règles très strictes régissent la vie collective. Evidemment un complot gigantesque se cache derrière cette organisation, complot que tu découvriras, lecteur, dans Silo et Silo Origines. 

Lorsque je m’en suis bien souvenu, j’ai retrouvé Juliette avec plaisir. Maire de son Silo, bien que remise en cause par une grosse partie de la population, elle est menée par une idée fixe : rejoindre le Silo 17 d’une manière ou d’une autre et surtout aller « défoncer » les têtes pensantes du Silo 1 (sorte de vaisseau maire du réseau). 

Ce livre, contrairement aux précédents, est encore plus rythmée par l’action. La vie dans les Silos passe au second plan en faveur du développement de l’histoire. 
Il permettra, en plus, de donner une fin à cette trilogie. 

Allez, on ferme les yeux, on s’imagine dans le Silo, et on se lance dans cette trilogie qui mérite sincèrement le détour !

Pour briller en soirée

Silo fait partie du Top Science-fiction de Cassiopée.

Hugh Howey, son auteur, n’arrivait pas à trouver d’éditeurs. Il a donc auto-édité le premier épisode de ce qui deviendra Silo sur la plateforme Amazone. 
Le succès est tel qu’il regroupe alors tous les épisodes pour former son premier roman. 
Ce découpage en 5 épisode du premier tome lui donne certainement ce rythme très particulier. 
La 20th Century Fox a acheté les droits, je suis curieux de voir comment cette oeuvre sera adaptée sur grand écran. 

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir une notification de chaque nouvel article.

Commentez l'article